Accueil Poésies C’est ton histoire

C’est ton histoire

0
0
34
20140419_150153[1]

C’est ton histoire, pas la leur,
C’est ton histoire sans douleur.
En marge du courant
Sur le bord du torrent,
Tu marches lentement.
Tu regardes le vent
Sur les roseaux volant,
Sur ces pantins jouant.
Les autres sont devant,
Jamais ils n’ont le temps.
C’est ton histoire, ton bonheur,
C’est une histoire de douceur.
Tu passes, tu t’arrêtes,
Tu parles, toujours prête
Comme un indolent poète
Des mots doux pleins la tête.
Tu donnes, c’est la fête,
Ton coeur aux gens, aux bêtes.
Les autres ne s’arrêtent
Pas pour les gens, les bêtes.
C’est ton histoire, une fleur,
C’est une histoire au grand coeur.
Dans les rues, les boutiques,
Dans les champs, les fabriques,
Tu danses élastique,
Tu tournes en musique.
Du balai les suppliques !
Au rancart les bourriques !
Les autres se compliquent
La vie en trucs, en fric.
C’est ton histoire, jolie sœur,
C’est une histoire sans vainqueur.
D’un beau rouge vermeil
Deux cerises à l’oreille
À un’ boucle pareilles,
Pour être ma merveille,
Pour être ma plus belle
Mon nectar et mon miel.
Tu viens comme un soleil,
Tu viens pour mon éveil.
C’est ton histoire, pas la leur,
C’est ton histoire sans douleur.

  • winters-1919143__340

    Casanova

    Bonjour à Samantha, Saluez bien Sabine, Embrassez Martine, N’oubliez pas Violetta, Emmanue…
  • handshake-3378254__340

    Rapport(s)

    J’avais entendu son pas « ferme et définitif » (c’était son expression favorit…
  • church-2585814__340

    Une terrible beauté est née

    Il s’appelle Paul. Dix jours de pluie, cela fait dix jours. Je ne supporte plus cett…
Charger d'autres articles liés
  • winters-1919143__340

    Casanova

    Bonjour à Samantha, Saluez bien Sabine, Embrassez Martine, N’oubliez pas Violetta, Emmanue…
  • handshake-3378254__340

    Rapport(s)

    J’avais entendu son pas « ferme et définitif » (c’était son expression favorit…
  • church-2585814__340

    Une terrible beauté est née

    Il s’appelle Paul. Dix jours de pluie, cela fait dix jours. Je ne supporte plus cett…
Charger d'autres écrits par onouvellesdeguy
  • winters-1919143__340

    Casanova

    Bonjour à Samantha, Saluez bien Sabine, Embrassez Martine, N’oubliez pas Violetta, Emmanue…
  • school-1124744__340

    Obéissance

    Tu es obéissant. Il a dit : « Prends ton beau fusil, Ces hommes sont tes ennemis ! ». Tu e…
  • forest-764924__340

    Perdu

    Je me suis perdu dans ton regard, Perdu, au milieu de nulle part, Dans une brume tiède, Au…
Charger d'autres écrits dans Poésies

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Carpe diem

Cueille le jour présent   Carpe diem, Carpe diem, Carpe diem ! Demain, je ne sais pas…